Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Galeocerdo : le Requin tigre
Plan du site / Poissons / Requins / Requin nourrice
 

Une dent abimée !

Ginglymostoma est un requin atypique de la faune des faluns. Les dents présentent une couronne un peu piquante, faiblement coupante et une racine importante

En principe, la couronne triangulaire montre une cuspide principale et plusieurs cuspides latérales plus ou moins exprimées. La pièce montrée ici est tellement érodée que la grosse racine adjacente à la face interne a disparu et que les cuspides accessoires ne sont plus visibles que par une tache sombre à l'endroit des pointes.

Le genre existe toujours et le requin nourrice nous apprend beaucoup sur ce qu'a dû être l'existence de Ginglymostoma Delfortrei.

Requin dormeur ...

Le requin nourrice a une écologie particulière. L'animal montre une tête assez aplatie et de tous petits yeux. Ginglymostoma vit plutôt sur des hauts fonds où l'on peut le voir en journée en train de dormir sur les bancs de sable. Il prend son activité pendant la nuit et il chasse.

Il recherche des proies invertébrées essentiellement des crustacés, mais aussi des céphalopodes ou d'autres proies à coquilles. Il ne dédaigne pas les petits poissons quand il arrive à les attraper! En effet le requin nourrice n'est pas un animal très rapide. Pour un animal assez lent, les raies représentent des proies accessibles. Ce serait d'ailleurs la raison de son activité nocturne parce que la nuit la prédation devient plus facile. De fait, il a la vue atrophiée mais l'odorat développé, aidé dans sa recherche par ses barbillons. Quand aux dents, elles sont suffisamment trapues pour n'être pas trop fragiles et permettre une prédation généraliste. La disposition des dents apparaît déstructurée sur les mâchoires avec une poussée aléatoire sur l'os.

Roussette