Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Hexanchus : le requin griset
Plan du site / Poissons / Requins /Notorynchus: le requin Griset
 

Hexanchus : le requin Griset

Les petits peignes

AgrandirLa découverte de dents de Notorynchus est toujours un plaisir. Les dents en forme de lame de scie sont remarquables (de sympathiques petits peignes !) En outre ce n’est pas le requin que l’on trouve le plus souvent dans les faluns. Sa relative rareté dans les faluns peut s’expliquer par le goût de ce requin pour la vie en haute mer. Les dents inférieures retrouvées peuvent compter jusqu’à 7 dentelures.

Mais la dent la plus magique est la dent de devant puisque les dentelures se répartissent autour d'un axe de symétrie ce qui en fait une «quasi-étoile».
Ces dents sont fragiles et il est assez fréquent de ne trouver qu’une partie des dents.

Par contre les dents supérieures sont moins spectaculaires.

 

 

Hexanchus le requin archaïque

Il existe encore des espèces apparentées à Notorynchus. Il s'agit d'Hexanchus (requin griset) rencontré actuellement un peu partout en eaux froides ou bien tropicales. On peut donc transposer ce que l’on sait des Hexanchus actuels aux Notorynchus des faluns.

Caractères distinctifs

Hexanchus est considéré comme un requin assez primitif et se distingue par 2 caractères remarquables :

Chaenogaleus


 

 

- Une nageoire dorsale unique localisée à l’arrière près de la nageoire caudale.
- 6 paires de fentes branchiales au lieu de 5 comme la plupart des requins.
Ces requins ressemblent aux formes fossiles retrouvées datant du trias.
Hexanchus est surtout identifiable par ses dents.
La taille maximale répertoriée pour un hexanchus actuel est à 4,8 m et l’on estime le poids maxi de l’animal à environ 550 kg.

Agrandir Mœurs
C’est un requin qui vit en eaux profondes la journée et remonte la nuit vers la surface pour se nourrir. Ce n’est pas un requin capable de nager vite mais il est endurant. On pense qu’il s’agit d’un poisson qui effectue des migrations.
Comme beaucoup de requins, Hexanchus est opportuniste et consomme des poissons, de mammifères marins et toutes autres sortes de proies. Sa relative lenteur n’en fait pas un prédateur remarquable, c’est pourquoi l’animal maraude recherchant de bonnes fortunes (poissons ou mammifères malades ou morts, céphalopodes et crustacés …)
Les dents de la mâchoire suggèrent que le requin cisaille la chair des proies qui ne peuvent pas être avalées entières.

Cetorhinus