Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Poissons osseux
Plan du site / Poissons / Poissons osseux /Poissons chats
 

.

Les petites goulottes...

On retrouve parfois des épines dorsales qu’on attribue aux silures. Ces pointes sont en fait le premier rayon des nageoires dorsales et pectorales qui se sont transformées en épines.

AgrandirOn peut observer une petite dalle sur la face antérieure et l’ancrage de l’épine est réalisé par un anneau (à la manière d’un chas d’aiguille) qu’on peut avoir la chance de trouver entier. Cependant il n'est absolument pas certain que ces épines soient des épines de silures. Elle pourraient très appartenir à de très nombreuses autres familles d'acanthomorphes.

Les poissons chats se rencontrent actuellement aussi bien dans des cours d’eau douce froide (en Russie ou bien au Canada) et dans des eaux plus chaudes. Ils fréquentent les eaux boueuses à faible courant et les herbiers des eaux douces stagnantes. Ce sont des poissons de rivière comptant une grande variété d’espèces.

 

Le retour en Loire...

Ils recouvrent des espèces allant de quelques cm à 4 mètres ! Ils sont reconnaissables à leur moustache et aussi à l’absence d’écailles sur le corps.

Ce sont des prédateurs de poissons. Les espèce de taille importante se nourrissent de poissons plus petits et ils sont connus pour leur grande voracité.

Absent de nos eaux, ils sont en train de les coloniser depuis quelques dizaines d’années suite à une réintroduction pas vraiment gérée par l’homme. Les poissons chats sont de retour en Loire dans le sillage des Pimelodus d’il y a 15 millions d’années!

La grande famille des poissons-chats...

Au miocène on a pu déterminer plusieurs groupes de poissons-chats fossiles. On site fréquemment les Clariidea, les Mochokidae et les Bagridea pour lesquels d’assez nombreux fossiles sont connus dans le monde.

Agrandir Dans les faluns, Pimelodus sp est mentionné, mais le matériel fossile trouvé étant rarement en bon état, je ne sais pas si on peut affirmer que le genre y soit présent.
L'os dermique ci-joint est l’illustration du mauvais état des fossiles. Son attribution est même problématique, mais c'est certainement ce qui ressemble le plus à un os de poisson-chat, avec une ornementation caractéristique de l'os.

 

Characiformes