Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Poissons osseux
Plan du site / Poissons / Poissons osseux / Carpes
 

Les poissons rouges!...

Carassius représente un genre étroitement apparenté aux carpes de nos étangs. Ces petites carpes sans barbillons se retrouvent à l'état sauvage dans toute l'Eurasie.

Les formes les plus connues constituent la famille des poissons rouges. Mais à l'état naturel, Carassius montre des couleurs plus neutres, moins visibles pour les prédateurs.

Ce sont des animaux qui remuent les fonds vaseux à la recherche de particules végétales comestibles ou bien de petits invertébrés.

Carassius dans son élément

Carassius (Paleocarassius) est un genre plutôt abondant au miocène à partir du MN 6. Pourtant dans les faluns, les dents pharyngiennes de ces carpes n'ont jamais été vraiment signalées. A cela, il peut y avoir plusieurs raisons.

La première est que le genre Paleocarassius n'est connu que vers la fin de MN5. Il est donc potentiellement peu abondant dans les faluns. Pour autant, je suis pratiquement sûr que les dents suivantes sont issues d'un horizon MN3 où elles ont été trouvées associées à des dents d'Eucricétodon I.

Et puis, Carassius est inféodé aux eaux dormantes (étangs, lacs ou bras morts de fleuves) et se rencontre dans les eaux faiblement oxygénées. En effet ce poisson supporte de manière étonnante une faible teneur en oxygène dans l'eau et se retrouve presque sans compétition écologique dans ces milieux particuliers. Il est possible que les eaux dans lesquelles la sédimentation des faluns a eu lieu, constituaient des milieux fluviatiles assez remuants où Carassius était faiblement représenté.

Au contraire sur le site de Sansan (MN6) où l'on a retrouvé de très nombreuses dents de Paleocarassius, il a été montré que la sédimentation avait eu lieu dans des eaux calmes et croupies.

Une carpe dans la Loire...
Agrandir

Chez Carassius, on compte 5 dents pharyngiennes montées en file sur chaque branche de l'os pharyngien. La petite dent 1 présentée ici représente une dent antérieure pharyngienne de Paleocarassius. Les dents antérieures sont cylindro-coniques avec une espèce de petit « crochet » en forme de tubercule surplombant une lame masticatrice.

Les autres dents plus postérieures prennent l'allure de petites gouges. Plus elles sont postérieures plus s'applatissent et prennent la forme de spatules. Raisonnablement la dent 2 présentée ici devrait correspondre à une dent assez postérieure.

 

Cyprinidés