Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Les raies de faluns
Plan du site / Poissons / Raies /Mobula
 

Les raies de faluns

Les raies cornues...

Avec ses cousines Manta, Mobula représente une famille de raies géantes. Ces 2 groupes de raies se ressemblent beaucoup. La meilleure façon de les différencier c’est de regarder la localisation de la bouche, en avant de la tête chez Manta, dessous chez Mobula. A ma connaissance, le genre Mobula n'avait encore jamais été signalé dans les faluns. Pourtant dans le miocène français, on connaît déjà Mobula loupianensis.
Les raies cornues se nourrissent de crustacés planctoniques absorbés par la bouche béante puis filtrés et enfin avalés. Agrandir

Les dents font penser aux dents de Dasyatis, mais c'est plutôt du côté des Myliobatidés que s'ancre l'origine des raies cornues. Les dents de mâles ont une expansion pointue mais les dents de femelles montrent une couronne sans expansion. La variabilité des dents est extrême au point qu'on se demande s'il y avait de nombreuses espèces ou si simplement la morphologie de la dent dépend de sa position ou bien d'une variabilité naturelle.
La dent présentée ici est la première dent « franche » de Mobula des faluns d’Anjou Touraine avec une projection de la couronne vers l’arrière. Il s’agit probablement d’une dent de mâle.

Au fil de l'eau ...

Dans les faluns, la rareté de cette famille ne pourrait s'expliquer par le fait que la mer ne devait pas être trop propice au développement planctonique.
D'ailleurs, les autres familles qui se nourrissent de la même manière (requin baleine et requin pèlerin) sont pratiquement absentes de la faune des faluns. On aurait toutefois retrouvé quelques «fanoncules» de requins-pèlerins…


Mobula LoupianensisLes Mobula actuelles peuvent atteindre plus de 4m d'envergure et sont souvent rencontrées indolentes, la gueule ouverte en train de capter leur nourriture dans le courant qui les porte. Les expansions sur le côté de la bouche sont utilisées pour orienter la tête dans la recherche de nourriture.

En fait, on sait finalement peu de chose de l'écologie des raies cornues. Elles sont vivipares et généralement mettent au monde un petit unique. Les juvéniles se rassemblent et suivent ensembles les courants nourriciers. Adultes, Mobula peut faire preuve d'une grande puissance puisqu'il n'est pas rare de voir ces raies s'extirper de l'eau et s'élever au-dessus de la mer.

Aetobatis