Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Pristis Le poisson scie
Plan du site / Poissons / Raies /Raie Guitare
 

Des petites perles ...

Les restes de raies dans les faluns sont assez abondants.

Les raies, au même titre que les requins, sont des poissons cartilagineux et donc la fossilisation du squelette est limitée à quelques composants résistants de squelette.

AgrandirL'appareil dentaire de cette famille de raies (et celles des suivantes) est constitué d'une multitude de dents juxtaposées constituant une sorte de mosaïque.

Ces dents se régénèrent souvent. La forme des dents varie selon les espèces et les genres mais aussi chez un même individu avec sa position sur le palais.

A cela s'ajoute un certain dimorphisme sexuel. A l'examen des dents, il est possible de déterminer si les dents proviennent d'individus mâles ou bien femelles.

Les dents de la raies guitares (Rhynchobatus) sont plus grosses que celles des raies pastenagues (Dasyatis). Mais il existe d'autres caractères distinctifs plus subtils.

Les raies-guitares

Les raies guitares semblent n'avoir pas choisi entre la forme des requins et la forme des raies. Cependant la dentition est nettement en forme de mosaïque comme les raies.

Cette structure constitue une sorte de meule qui est capable de broyer de la matière organique fine.

Ces raies chassent à l'affût, enfouies sous le sable ou bien en maraude, à la recherche de petites proies, parfois de petits poissons mais souvent des petits crustacés et des mollusques bivalves.

Rhinobatus, l'autre raie-guitare

Si le genre Rhynchobatus est identifié depuis longtemps dans les faluns et livre des dents de raies assez grosses et assez fréquentes, il existe un genre cousin plus discret, une autre raie guitare, c'est le genre Rhinobatus. Agrandir

Les dents sont nettement plus petites de l'ordre du mm. Elles ne sont pratiquement pas retrouvées. Ces dents typiques ne ressemblent pas à celles de Rhynchobatus, mais peuvent être facilement confondues avec celles du poisson-scie Pristis, puisqu'elles ont la même taille et presque la même forme, avec une luette centrale bordée par 2 luettes latérales.

La discrimination se fait sur certains critères comme par exemple la présence d'une carène traverse sur la face occlusale de la dent pour Rhinobatus, une dent nettement conique, une luette principale plus fine et plus longue chez Pristis…

A ma connaissance le genre Rhinobatus n'avait jamais été signalé dans les faluns à cause de la taille minuscule des dents, mais sa présence dans les eaux du Miocène d'Anjou Touraine n'est pas une surprise.

 

Ange de mer