miocène
Plan du site / La mer de pierre
 


Ami du Miocène,

Je vous propose un voyage dans le miocène du bassin de la Loire à partir de quelques fragments du passé trouvés dans les faluns.

Le Miocène couvre une période de -23,5 à -5,3 millions d'années.

A cette époque l’Europe jouit d’un climat tropical et l’ouest de la France est couvert de forêts tropicales bénéficiant d’une pluviométrie abondante. Ces précipitations créent d’énormes torrents qui dessinent les reliefs et favorisent l’étagement de la végétation. Des forêts denses sur les hauteurs laissent place à des coulées de verdure au bord des fleuves, à l’image du bassin actuel du Brahmapoutre. Les fleuves se jettent dans un bras de mer qui couvre une grande partie du bassin de la Loire. C’est la mer des faluns.

Cette mer connaît des périodes de hautes eaux (appelées transgressions) puis elle se retire pendant de longues périodes. C’est au fond de cette mer qu’on retrouve les restes d’animaux terrestres charriés par les fleuves et ceux des animaux marins qui s’y déposent.

On connaît 3 transgressions marines qui se développent entre le Burdigalien supérieur et le Messinien. Les faluns sont des amas de sédiments à la fois calcaires et sableux, vestiges de ces mers disparues.

Bruno Cossard et ses enfantsPour la faune, le miocène annonce l’époque moderne. Mais il reste encore de nombreux animaux fascinants à l’aspect cocasse.

Les fossiles retrouvés dans les faluns d’Anjou et de Touraine datent d’époques couvrant -22 à 15 millions d'années pour le Burdigalien et le Langhien (région de Savigné 37 / Noyant 49), puis -12,5 millions d'années pour le Serravalien (région de Doué la Fontaine 49).

C’est une partie de l’histoire de la mer de pierre qui nous est racontée dans les tas de faluns des carrières du val de Loire.

Poissons remaniés