Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Rongeurs
Plan du site / Mammifères/ Rongeurs /Gliridés
 

Pour combler le vide...

Les gliridés constituent un groupe de rongeurs dont les représentants européens sont les loirs, les muscardins et les lérots. Les rongeurs de cette famille étaient assez répandus dans le miocène européen et ont montré une diversité foisonnante.

Mys des faluns d'Anjou TouraineLa famille a bénéficié de la disparition soudaine des cricétidés entre MN3 et MN5, le fameux «Cricetid vaccum», pour prendre son essor sans pourtant jamais devenir un groupe dominant. Pour ce qui concerne les faluns d’Anjou Touraine, cette famille n’a pratiquement jamais vraiment été signalée à l’exception de Peridyromys occitanus, ancêtre présumé d’Armantomys, retrouvé dans les sables sous-jacents aux Beilleaux (Quelques rares dents).
Le groupe est donc pratiquement inconnu dans les faluns. Il n’a jamais été proposé d’explication à cette quasi-absence quand par contraste, les petits lagomorphes sont très abondants. A mon avis, la taille minuscule des dents est certainement la raison majeure de ce grand vide.

Une couronne de Mys Pays de la Loire...

Et donc c’est avec une grande satisfaction que je suis amené à présenter un petit rescapé du néant Agrandir. Il s’agit d’une petite de dent probablement issue de l’ingestion puis la régurgitation d’une proie par un prédateur.
La dent est très basse et le faible nombre de crêtes sur la face occlusale laisse à penser qu’il puisse s’agir d’un gliridé relativement primitif (Myomiminae?).

Ce type de dent ne laisse de surprendre pour un rongeur. On s’attendrait à des couronnes hautes pour compenser l’abrasion par les tiges végétales. Or la couronne chez les gliridés est toujours très basse. Mais ces animaux ne sont pas de purs herbivores, puisqu’ils ingèrent des fruits secs ou charnus, des insectes, des escargots, des œufs… En fait ils ont une bonne tendance omnivore.3

Enfin un loir en Loire...

Loir Muscardin

 

Un peu comme les gliridés actuels, on pense que les animaux du Miocène devaient avoir colonisé des biotopes variés allant de forêts denses aux steppes quasi-arides, même si l’habitat de prédilection des gliridés reste un environnement boisé..

 

 

 

Un peu plus de gliridea...

Agrandir

Genre et espèce non identifiés

 

1 : Molaire 3 sup?

2 : P4 inf.

3 m1 (ou m2) inférieure.

 

Eomyidés