Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Périssodactyles
Plan du site / Mammifères/ Périssodactyles / Plesiaceratherium
 

Plesiaceratherium

PlesiaceratheriumLe rhino sans corne

Plesiaceratherium ne possède pas de corne mais pouvait néanmoins se défendre grâce à ses incisives projetées en avant.

C’est un animal assez élancé, avec des doigts assez longs adaptés à la course. Il devait donc évoluer dans les milieux assez ouverts. On pense à des zones abandonnées par le fleuve, couvertes de végétation basse mais où les arbres n’ont pas encore réussi à s’enraciner. Brachypotherium

Pour autant on n’envisage pas Plesiacertatherium comme un animal de plaines herbacées.

Dans les grandes plaines herbeuses, d’autres rhinocéros plus tardifs possédaient des dents avec des couronnes plus hautes et aussi des vallées remplies de cément mieux adaptées à une nourriture plus abrasive comme les herbes.

Au contraire, Plesiaceratherium possèdait des molaires basses avec peu de cément entre les vallées, ce qui les rend sensibles à l’usure. Ceci tend à montrer que l’animal ne devait pas se nourrir de plantes siliceuses, mais plutôt de feuilles.