Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Insectivores
Plan du site / Mammifères/ Insectivores /Musaraigne
 

La taupe une star de l'évolution

Le petit crochet...

Agrandir

Les soricidés sont connus tout au long du miocène. On y reconnait déjà les grandes familles. Le dent présentée est une incisive supérieure très reconnaissable à cause de sa forme en crochet. La couronne de la dent n'étant pas bifide mais en lame simple, il est possible de dire que l'animal appartient probablement au groupe des Crocidures qui comprend de toutes petites musaraignes. Elles ont déjà été décrites dans le miocène européen, mais à ma connaissance pas dans les faluns d'Anjou Touraine.

 

Une dentition très spécialisée

EchinosorexL’organisation dentaire des musaraignes témoigne du régime alimentaire. On peut voir que les dents s’organisent en une rangée de cuspides saillantes. On rencontre ce type de dentition chez tous les animaux à vocation insectivore, les pointes pouvant pénétrer efficacement les carapaces chitineuses des insectes.
La particularité des musaraignes, c’est le développement des incisives sous la forme d’un jeu de pinces. Cet outil est très performant pour capter précisément de toutes petites proies, comme des insectes minuscules.

EchinosorexAu début du miocène, les crocidures ne constituaient pas encore un groupe très bien identifié et pour cette époque il est d’usage de parler de Crocidosoricidés pour définir un tronc commun à plusieurs familles qui apparaitront ultérieurement. Etant des animaux nocturnes, on est en droit de penser que la présence de restes de musaraignes dans les sédiments des faluns est probablement liée à l’activité de rapaces nocturnes qui ont pu concentrer les restes de micromammifères au bord d’une rivière.

Juste une ombre dans la nuit

Ces petits animaux terrestres sont souvent confondus avec de petits rongeurs comme les souris. Pourtant d’un point de vue évolutif, les musaraignes ne sont pas apparentées aux rongeurs.


Les musaraignes sont pour la plupart nocturnes et il est rare d’en apercevoir. Elles se nourrissent d’insectes, de larves et de vers de terre. Mais à l’occasion elles peuvent gouter à des fruits mûrs tombés au sol…


 

Desman