Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Carnivores
Plan du site / Mammifères/ Carnivores / Os de carnivores
 


Pseudaelurus la lignée à succès des Félidés

Les carnivores conservent une structure squelettique primitive avec des doigts nombreux (souvent 5) et des os carpiens ou tarsiens multiples.

canine amphicyonLe premier qui est présenté ici est un naviculaire. Cet os sert de coussin à l'extrémité distale de l'astragale.

Il est donc composé d'un disque avec 2 facettes articulaires.

Les os carpiens et tarsiens sont nombreux et franchement difficiles à reconnaître. Je suis sûr qu'il y en a dans toutes les collections, mais qu'ils n'ont pas été découverts par leur propriétaire.


Il faut donc avoir un œil vigilant sur tous les os un peu constitués trouvés dans les faluns.

canine amphicyonEnsuite il est possible de trouver des fragments de métapodes. Ces os longs constituent le métacarpe et le métatarse. Ils ont des morphologies variées et complexes qui sont véritablement influencées par la façon de marcher ou de courir des carnivores. Il est assez aléatoire de vouloir assigner les os retrouvés à une espèce ou même à un genre précis. C'est une affaire de spécialiste. Et encore il n'est pas certain que ces os aient été décrits pour chaque espèce.

canine amphicyonLes phalanges sont sans doute mieux connues. En effetHerpestes Aurelianensis c'est là que s'exprime le plus les spécialisations du squelette sur un type de locomotion.

La première est une phalange II d'un Amphicyonidé. Elle correspond exactement à une phalange publiée par L. Ginsburg dans les carnivores de Sansan attribuée à Pseudocyon. Mais difficile de dire si c'est vraiment ça à partir d'un élément isolé. Enfin sur la droite, cet os difforme est en fait la 3 ieme phalange d'un carnivore: une griffe bien abimée.