Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Carnivores

Plan du site / Mammifères/ Carnivores /Mustélidés

 


Mustélidé

Un maraudeur teigneux!

A contre courant de nombreux mustélidés souples et longilignes, se sont développés des mustélidés lourds et charpentés de la famille des Guloninea .

Ischyrictis et son cousin Hoplictis sont les représentants de cette lignée.

Pour comprendre l'écologie de ces animaux, il faut s'intéresser à l'actuel glouton. Animal massif d'une vingtaine de kg, les gloutons sont plantigrades et donc désavantagés pour la course.

Ischyrictis

Ils compensent cette lenteur par un courage infatigable dans la quête de nourriture avec des randonnées interminables dans la nuit forestière et par leur agressivité face à des animaux bien plus imposants qu'eux. Le glouton est un animal teigneux !

N'étant pas rapide, le glouton mange évidemment ce qu'il trouve. Il est un peu omnivore mais garde cependant une préférence carnivore marquée. Il s'attaque à de gros animaux malades ou âgés, ou bien de petits animaux (lapin, grenouilles…) rencontrés lors de ses maraudes. La clef de sa survie, c'est son odorat qui permet de localiser ses proies efficacement.

D'ailleurs, c'est cet odorat qui lui permet de trouver aussi les charognes dont il se nourrit aussi. Et oui un glouton, c'est aussi un charognard…

La dent dure !

Ischyrictis mioceneLa prémolaire présentée ici est simple et basse mais solide. Elle est idéale pour casser les os. Le régime alimentaire d'Ischyrictis est donc inscrit dans sa dentition.

Pourtant cette dent n'a aucune trace d'ursure et a dû appartenir à un animal juvénile.

Ischyrictis est connu dans les faluns par Ischyrictis zibethoides et à Meigné le Vicomte par une forme Ischyrictis sp, non spécifiée.

La richesse des taxons de carnivores contraste avec la rareté des fossiles trouvés, mais plus cette diversité est grande, plus l'espace sauvage de l'époque était riche et varié permettant l'expression de formes de vie différentes.