Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Artiodactyles
Plan du site / Mammifères/ Artiodactyles / Palaeomeryx
 

Suidés : les cochons

Un peu d'ordre chez les palaeomeryx

Ce grand ruminant est historiquement référencé dans le genre Palaeomeryx. Mais depuis qu'un crâne complet a été trouvé sur le site de Montréal-du-Gers, on parle maintenant du genre Ampelomeryx.

Par facilité, nous continuerons de parler de Palaeomeryx.

Il s'agit d'une lignée de ruminants de grande taille caractérisée par la présence de 2 ossicônes supraorbitaux et une protubérance bifurquée au sommet du crâne.

On a donc rapproché ces animaux des Girafes, même si l'on sait maintenant que les palaeomeryx ne sont probablement pas les ascendants directs des girafes.

Dans cette famille, les ossicônes montrent une certaine diversité qui a permis de fonder différents genres. Ce sont des expansions osseuses d'origine dermale qui se soudent tardivement au crâne. A ma connaissance on n'en a jamais retrouvé dans les faluns du bassin Savignéen.

L'origine des paleomerycidés est discutée mais au Burdigalien (MN 3), on rencontre Oriomeryx un artiodactyle de petite taille qui pourrait avoir commencé la lignée. Sa particularité est d'avoir une prémolaire 1 inférieure. Les formes ultérieures perdront cette pm1.

A l 'helvétien MN 5, des formes plus grandes hantent les forêts du miocène.

Un animal forestier?...

Les dents inférieures présentent un émail chagriné, un cingulum important sur les faces internes, et le fameux pli « paleomeryx ». Et puis la première chose qui frappe chez les dents de palaeomeryx, c'est la faible hauteur de la couronne qui laisse supposer un régime à base de feuille.

AgrandirCe régime follivore serait compatible avec la hauteur importante de l'animal. A peu près la taille d'un cerf actuel, ce qui constitue une hauteur au garrot importante compte tenu de la petite taille des artiodactyles des faluns. Cette grande taille est confirmée par les dimensions de l'astragale et du cubonaviculaire. C'est même cette grande taille qui permet une assignation facile de ces os.

Etant le plus grand ruminant des faluns, il est naturel de penser que sa sphère écologique se situe sous les arbres vers les branchages hors d'atteinte de plus petits cervidés.

Reste à définir si ces arbres se situaient dans une savane arborée (comportement de girafes) ou bien dans des forêts denses (milieu des Okapis).

Comme les fossiles ne sont jamais courants, on peut penser à un animal au comportement solitaire, un peu comme les Okapis.