Les fossiles des vertébrés des faluns du val de Loire Artiodactyles
Plan du site / Mammifères/ Artiodactyles / Aureliachoerus
 

Aureliachoerus Aureliensis

Dents supérieures et inférieures

Aureliachoerus est un petit suidé d’environ 80 cm au garrot. Ses membres sont grêles et il est adapté à la course. Il devait avoir une bonne tête de sanglier actuel. Comme les cochons, il existe un dimorphisme entre les mâles et les femelles. Les mâles développent une canine inférieure proéminente. Les études taphonomiques ont permis de montrer que la structure sociale d’Auréliachoerus devait ressembler à celle des sangliers. L'organisation devait s'articuler autour de quelques adultes et de nombreux marcassins.

 

Agrandir

Cette reproduction prolifique et le caractère généraliste opportuniste de l'animal, expliquent la relative longévité de l'espèce. On le rencontre depuis le Miocène inférieur jusqu’au miocène moyen où il devient progressivement plus rare à partir du Langhien.

 

 

 

On pense qu'Aureliachoerus devait évoluer dans les milieux boisés où il se nourrissait de ce qu’il trouvait comme le montre son système dentaire généraliste.